Moscou une ville au milles saveurs

La cuisine russe moderne à pris ses marques depuis plus d’un siècle aujourd’hui, elle a su préserver ses traits nationaux typiques et la diversité de sa table. Les russes sont réputés être de bons hôtes, qui vous réserverons toujours à la fin d’un repas, un excellent dessert, accompagné parfois d’un nappage particulier fait maison. Nous vous proposerons ici un nappage à base de cerise, véritable régal, qui accompagnera vos syrniki, vos blinis et vos crêpes. Une recette simple, facile à réaliser pour les amateurs comme pour les connaisseurs.Moscou une ville au milles saveurs

A Moscou pendant la saison des cerises, vous ne rentrerez pas chez vous sans un kilo de cerise sous les bras. Elles sont partout, vous les retrouvez sur tous les étalages des marchés, étincelantes comme du rubis, irrésistibles. Elles servent de préparation pour les nappages, vous pouvez l’utiliser pour faire des soupes ou encore mélanger à de la vodka, vous obtiendrez un délicieux cocktail.

Une cuisine innovante

Grâce à la littérature ou aux menus de restaurants, les noms des plats traditionnels russes sont connus comme le bœuf stroganof la soupe rassolnik e solyanka, toutefois, les noms des confiseries et des nappages pas très répandus dans les habitudes russes ne sont pas connus.

Les nappages sont des suppléments culinaires qui font parti intégrale de la cuisine en Russie. Se sont des liquides onctueux et très appétissants réalisés parfois à base de fruits de saisons ou de sirop, de miel ou de confitures, qui accompagnes certaines recettes comme les blinis, les syrnikis, les oladii.
Chaque recette de cuisine russe est un véritable chef d’œuvre de l’art culinaire. C’est une cuisine qui a appris à se développer, à retrouver ses marques en absorbant les meilleures traditions d’autres peuples, tout en gardant sont originalité. Comme avec cette recette de nappage de cerise.

Préparation de votre nappage

Pour votre brunch du dimanche, essayez cette recette de nappage de cerise.

Vous avez besoin de 500 grammes de cerise mures, il serait judicieux de les dénoyautées et les laisser dans leur jus. Deux cuillérées à café de jus de citron pressé, d’un quart de cuillère à café de clou de girofle, de deux cuillérées à soupe de fécule de mais, de 125 millilitres de sucre, et de deux cuillérées a soupe de kirsch. Noté ici que le kirsch peut être utilisé optionnellement.

Divisé les cerises et le jus en deux portions égales, écrasez une quantité avec du sucre à l’aide d’une spatule en bois. Mélangez cette mixture obtenue avec le fécule de maïs dans une poêle à fond épais et portez le tout à ébullition à feu moyen. Baissez le feu, et y ajouter les clous de girofle, et le jus de citron, faites mijotez à feu doux en remuant pendant 8 à 10 minutes. Ensuite la poêle du feu, y ajouter les cerises entières, et le kirsch laissez refroidir totalement.
Cette ganache russe peut être conservée dans un récipient bien fermé pendant trois jours, et vous pouvez également l’utiliser immédiatement comme farce ou nappage. Priyatnogo Appetita !

Laisser un commentaire

*